Respirer c'est vivre, bien respirer c'est bien vivre.

Dernière mise à jour : févr. 22

- "La voix de notre âme est la respiration." -



Yoga et respiration : un apprentissage nécessaire


La respiration est le souffle de vie. Elle est l'élément central, le plus important, du yoga. Nous pouvons vivre des jours sans nourriture ou sans eau, mais si l'on nous prive de l'air nous mourrons en quelques minutes. Il est pourtant incroyable de voir le peu d'importance et d'attention que nous accordons à respirer correctement.

C'est une activité vitale naturelle qui fonctionne rarement bien, elle est soit bloquée, soit inversée. Trop de gens respirent à l'envers, ce qui entraine des dysfonctionnements physiologiques et nerveux. Pourtant il y a juste quelques règles à appliquer pour qu'une bonne respiration vous change la vie. C'est la science du contrôle de la respiration appelé "Pranayama" qui consiste a faire plusieurs exercices pour répondre aux besoins du corps et le garder en parfaite santé.

Respirer correctement a deux fonctions principales :

· apporter plus d'oxygène au sang et par conséquent au cerveau

· contrôler le prana ou énergie vitale dans le but de contrôler le mental


Il existe 3 sortes de respirations


· Respiration abdominale (profonde)

· Respiration thoracique (moyenne)

· Respiration claviculaire (superficielle)

Une respiration yogique complète combine les 3, en commençant par une respiration profonde, suivie d'une inspiration à travers les zones intercostales et claviculaire. La respiration abdominale est essentielle pour ventiler la plus grande partie des poumons.



Prânâyâma : l’art de la respiration en yoga

La respiration (inspiration et expiration) s'effectue toujours par les narines (sauf avis contraire) et non par la bouche. Elle doit être principalement abdominale, et longue sur l'inspire et l'expire.

La majorité d'entre nous ont oublié comment respirer correctement. Ils n'utilisent que la respiration thoracique et claviculaire, respirent par la bouche et utilisent peu ou pas le diaphragme, inspirant soit en levant les épaules soit en contractant l'abdomen. Ainsi, seule une petite quantité d'oxygène est reçue et seul le haut des poumons est utilisé, ce qui résulte en un manque de vitalité et une faible résistance à la maladie.

La pratique du yoga nous oblige à changer nos habitudes. Respirer correctement veut dire respirer par le nez, garder la bouche fermée et implique une inspiration et une expiration complètes qui font travailler la totalité des poumons.

Savoir respirer, c'est être naturel, retrouver une fraicheur, un lâcher prise voisin de celui de l'enfance. Si nous regardons un bébé respirer : c'est son ventre qui fait tout. Voilà le secret, respirer avec le ventre... et le nez !

L'étape la plus fondamentale de la respiration n'est pas l'inspiration mais l'expiration. Plus nous expirons de l'air vicié, plus nous pourrons inspirer de l'air frais. Les exercices de respiration yogique mettent particulièrement l'accent sur la rétention et l'expiration prolongées. Dans certains exercices, l'expiration est 2 fois plus longue que l'inspiration, et la rétention 4 fois plus longue.

- "A chaque fois que nous inspirons, c'est la vie qui coule en nous." -

La respiration et sa relation avec les pensées et les émotions

Chaque "état d'âme" est accompagné d'un souffle particulier, que ce soit la joie, la dépression, la peur ou le plaisir. Une pensée calme est accompagnée d'une respiration calme, une pensée agitée est accompagnée d'une respiration agitée, le trac ou la peur bloque le souffle. Cela montre clairement la relation intime qui unit le souffle et les pensées. C'est ici que l'on entrevoit les réelles possibilités qu'offre au niveau nerveux et émotionnel une respiration maîtrisée que nous enseigne le yoga.



La respiration, au niveau symbolique. Le souffle comme symbole de l'esprit.

La respiration joue un rôle de connaissance et de transformation.

Elle nous permet d'être là tout entier ouvert à ce qui se passe à cet endroit. Si elle est vécue au niveau du centre vital, nous pouvons ressentir la vie qui se développe à cet endroit, mais le mouvement de la respiration peut encore s'approfondir davantage, et notre conscience pénètre alors dans des zones plus intérieures que nous apprenons à découvrir en yoga et méditation. Nous pouvons y faire l'expérience du silence, de la nuit, et peut-être du vide.

Lorsque nous inspirons, nous nous remplissons de quelques chose et lorsque nous expirons, nous nous vidons de quelques chose.

A l'inspiration je me remplie de l’énergie que je souhaite avoir dans ma vie et à l'expiration je me libère de ce que je ne veux plus.

Je vous invite, lors d'un exercice de respiration, à imaginer qu'à l'inspiration vous inspirez la sérénité, la confiance en vous, l'amour, la joie, l'harmonie...

A l'expiration, visualisez que vous vous libérez du stress, de la peur, de vos angoisses, de votre colère, de la maladie et tout ce dont vous n'avez plus besoin dans votre vie...