Marche et Yoga en montagne

« Telle un défi à la vitesse et au bruit, la marche incite à la modestie, pousse à la curiosité, suscite la méditation. Elle invite au repli, à l’intimité, à se taire pour mieux écouter. »

Franck Michel



« Associer le yoga, la marche et la montagne est un trait d'union entre la vie physique et la vie intérieur. D'ailleurs Yoga signifie relier, unir. Aller en montagne, c'est revenir à la source et faire du yoga c'est accéder en soi à cette source divine.» Stéphanie Bodet Auteur et grimpeuse


La marche en montagne permet de prendre conscience de son souffle et de son corps dans l'effort et la prise d'altitude. Elle te fais cheminer dans le silence que t'offre la nature pour revenir vers toi même, te concentrer sur ton souffle, laissant l'air pur remplir tes poumons et envahir tous ton corps de son énergie.

Ici le temps n'a plus d'espace, il devient un trésor que tu savoures, dans la lenteur de ta marche. Ton esprit s'apaise à chacun de tes pas et ton corps s'ouvre à la méditation.

C'est comme si à chaque pas tu pénétrais un peu plus en toi-même. Lorsque tu poses ton pied-à-terre, tu imagines qu'il y a des racines qui viennent s'enfoncer pour t'enraciner et te connecter un peu plus à la terre, t'imprégner d'elle, de ses couleurs, de ses formes, de sa végétation, de chacun de ses sons, de la vie et l’énergie qui coule en elle.



« La véritable raison qui me fait cheminer n’a de sens qu’en elle-même. Elle s’appelle le plaisir…Je marche par plaisir et j’en profite pour méditer. » Yves Paccalet

Faire du yoga en montagne est une expérience pour un véritable ancrage, une reconnexion avec la nature pour se relier à nos racines et réapprendre à vivre en harmonie avec elle.

Le yoga est l'union du Corps de l'Âme et de l'Esprit. En unifiant ces trois éléments et la nature nous redevenons complet.

Faire du yoga dans un nouvel environnement nous sort de notre zone de confort et travaille sur notre confiance en nous et notre épanouissement.

Le fait d'être en altitude a des bienfaits spécifiques sur nos trois sphères ( corps, cœur, cerveau) puisque les enchaînements d'asanas et de pranayamas réalisés en altitude où l'air est pur permettent d'oxygéner encore plus le corps et le cerveau, de stimuler l'appareil cardiovasculaire et d'amplifier l'apport énergétique dans notre organisme.

La beauté du cadre permet de libérer des endorphines, les hormones du bien-être. Le contact avec l'herbe ou la terre contribue à stimuler les sens, et si l'on se trouve sur un sol dont la surface est irrégulière, cela renforce la ceinture abdominale.

Le corps est l'esprit vont être plus détendue et plus réceptif pour une séance de yoga vers un développement personnel et spirituel.

Dans un monde pressé et de plus en plus anonyme, remplie d'un mal-être important, je pense qu'il est nécessaire de retrouver une relation plus juste avec la nature et le monde pour revenir vers l'essentiel.

Delphine




0 vue