Montagne, nature et Yoga,

            un même chemin vers la liberté.

"Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais."  

-Cicéron-

Marche pleine conscience, pour trouver  le chemin vers le calme intérieur.

Tout commence par une marche lente et instinctive en savourant l'instant présent, apaisé par le silence de la nature. Tu te concentres sur  ton souffle, une longue inspiration, puis une longue expiration, laissant  l'air pur remplir tes poumons pour ensuite se diffuser en énergie et envahir tout ton corps.
Tu prends le temps de ressentir chacun de tes pas. Plus tu avances sur le chemin plus ton esprit s'apaise et se calme. Ton corps s'ouvre lentement à la méditation. C'est comme si à chaque pas tu pénétrais un peu plus en toi-même. Lorsque tu poses ton pied-à-terre, tu imagines qu'il y a des racines qui viennent s'enfoncer pour t'enraciner et te connecter un peu plus à la nature, t'imprégner  d'elle, de ses couleurs, de ses formes, de sa végétation, de chacun de ses sons, de la vie et l’énergie qui coule en elle.
Tu fais maintenant partie d'elle, et elle fait partie de toi.
Tu sens l’énergie t'envahir et couler en toi, un sourire de bonheur se dessine alors sur tes lèvres. Elle t'enveloppe de sa douceur, te surprend parfois, t’émerveille souvent, te met face à tes peurs, à tes angoisses et t'apprend à les dépasser, mais surtout elle t'apprend à savoir qui tu es et à écouter ton cœur.

La montagne est un émerveillement lorsqu'on prend le temps de la découvrir sous ses moindres facettes. Qu'il est bon de s’arrêter pour savourer chaque instant, de s'assoir pour écouter, respirer, contempler, méditer. La vie de tous les jours est si rapide qu'il faut profiter de ces instants pour retrouver le calme. Pas besoin de se presser, rien à atteindre, rien à accomplir, rien à prouver, juste se retrouver soi-même tout simplement. Nous redevenons ce que nous sommes vraiment, des êtres humains sensibles qui s'étaient oubliés dans le tumulte de la société. Le lâché prise est là, il redonne du sens à notre vie toujours plus contraignante.

Dans un monde pressé et de plus en plus anonyme, remplie d'un mal-être  important, je pense qu'il est nécessaire de retrouver une relation plus juste avec la nature et le monde pour revenir vers l'essentiel.

Delphine